Trends Perspective

// L’OREILLE PARURE, UN NOUVEAU CODE MAKE-UP À RETENIR

Décryptée en prospective Make-Up, il y a quelques mois, l’oreille, son cartilage comme nouveau haut lieu d’apparat

////  LES POINTS CLÉS :

// Tendance :  une nouvelle forme de Joaillerie / Make-Up

// Vision :  la délicatesse et la préciosité rencontrent le futur de l’implication et l’application Make-Up

// Concept : une touche de raffinement qui finit l’allure

 

 

//// L’INPUT LIEBE – Le décryptage

Deux phénomènes inspirent cet avènement qui risque de prendre de l’ampleur.

1. Les nouvelles tendances styling soit :

le nouveau rock expressif qui nous a demandé de tirer nos cheveux sur les côtés et de concrétiser un joli volume en hauteur (banane, crête…) voire de revisiter des nouveaux plaqués/lissés. Cela s’est vu petit à petit se transformer vers la tendance de l’undercut et du sidecut.

Ces deux principaux mouvements ont dégagé d’une part le visage, mais aussi et surtout ont mis en évidence voire au premier plan, nos oreilles (qui sont longtemps restées sous l’emprise de nos longs cheveux, cachées…).

2. Un nouvel art de la « décomposition » et de la « déstructuration » dans l’univers de la joaillerie :

Une nouvelle façon d’envisager l’art de la parure est arrivée par cette nouvelle garde : « Repossi, Pamela Love, Aurélie Bidermann, Annelise Michelson, Kismet by Milka, Tamara Akcay »; qui a eu le mérite de réinventer le massif sophistiqué et d’ouvrir les zones dédiées.

Les phalanges sont devenues privilégiées (exit le doigt, bienvenue l’os), et petit à petit nous avons vu l’oreille devenir la nouvelle main.

La prêtresse dans son genre, Annelise Michelson, qui en a fait sa zone attitrée.

Du coup, on sent déjà à quel point, l’oreille devient un nouveau centre d’attention, un nouveau it lieu de prestance, de posture, et de singularité. La suite, maintenant vous pouvez la deviner.